The footprint of agrarian structures in the dynamics of suburban landscape: a comparison between Provence and Tuscany based on diachronic spatial modeling - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Méditerranée : revue géographique des pays méditerranéens Year : 2013

The footprint of agrarian structures in the dynamics of suburban landscape: a comparison between Provence and Tuscany based on diachronic spatial modeling

L’empreinte des structures agraires sur les dynamiques paysagères en périurbain : une modélisation spatiale diachronique comparée entre la Provence et la Toscane

(1)
1

Abstract

Spatial planning has been struggling to contain urban sprawl and seems sometimes ineffective on the urban fringe. However, this paper shows that land structures, farming systems and the historical settlement of rural housing have also an impact on urban sprawl. The method is based on diachronic spatial modeling of landscape dynamics around Aix-en-Provence and Florence. It uses “choremes” graphic symbols designed by Brunet (1980) in order to model the spatial organization of suburban municipalities in Provence and Tuscany at two points in times: in the 1950’ and the 2000’. Suburban landscapes still show footprints of past agrarian structures, and they also reflect recent agricultural and urban dynamics and the interplay of local actors, particularly around planning documents. The results of such modeling can be used as tools for dialogue with local stakeholders during processes of planning or territorial foresight.
Confrontée à la force du processus d’étalement urbain, la planification semble avoir trouvé en périurbain les limites de son efficacité. Mais les structures foncières, les systèmes de production agricole et l’organisation historique de l’habitat rural, n’ont-ils pas aussi eu un impact sur la morphologie et la vitesse de l’étalement urbain ? Cet article le confirme par une modélisation spatiale diachronique comparée des dynamiques paysagères autour d’Aix-en-Provence et de Florence. La méthode utilise les chorèmes pour construire des modèles graphiques d’organisation des communes périurbaines provençales et toscanes, dans les années 1950 et 2000. Les paysages périurbains conservent effectivement des traces de structures agraires héritées, mais ils témoignent aussi des dynamiques agricoles et urbaines en cours et du jeu des acteurs locaux, notamment autour des documents d’urbanisme. Les résultats d’une telle modélisation peuvent servir d’outils de dialogue avec les acteurs locaux dans le cadre d’un processus de planification ou de prospective territoriale.
Fichier principal
Vignette du fichier
2013_Perrin_Mediterranee.pdf (1.99 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02648070 , version 1 (30-11-2022)

Identifiers

Cite

Coline Perrin. L’empreinte des structures agraires sur les dynamiques paysagères en périurbain : une modélisation spatiale diachronique comparée entre la Provence et la Toscane. Méditerranée : revue géographique des pays méditerranéens, 2013, 120, pp.59-71. ⟨10.4000/mediterranee.6692⟩. ⟨hal-02648070⟩
16 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More