Pourquoi une si faible mobilité résidentielle ?

Résumé : Dans cet article, les auteurs défendent la thèse suivante : les Africains sont relativement concentrés dans les grandes agglomérations car le logement social y est sur-représenté et les phénomènes de discrimination sur le marché du logement privé freinent l'occupation d'autres types de logement.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Française d'Economie, Association Française d'Économie, 2009, 23 (3), pp.57-107
Liste complète des métadonnées

https://hal-pjse.archives-ouvertes.fr/hal-00813453
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : lundi 15 avril 2013 - 16:02:38
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:09

Identifiants

  • HAL Id : hal-00813453, version 1

Citation

Laurence Bouvard, Pierre-Philippe Combes, Bruno Decreuse, Morgane Laouenan, Benoît Schmutz, et al.. Pourquoi une si faible mobilité résidentielle ?. Revue Française d'Economie, Association Française d'Économie, 2009, 23 (3), pp.57-107. 〈hal-00813453〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

332