Nouvelles technologies et nouvelles formes d'organisation du travail : Quelles conséquences pour l'emploi des salariés âgés ?

Résumé : Cet article s'intéresse aux relations entre nouvelles technologies, changements organisationnels et structure par âge de la main-d'œuvre. Sous l'hypothèse d'une fonction de coût translog, nous considérons que les seuls facteurs variables sont, dans un premier temps, les effectifs des différents groupes d'âge puis, dans un second temps, les effectifs des groupes d'âge par qualification. Ce modèle est estimé sur le volet " entreprises " de l'enquête c.o.i., apparié au fichier des déclarations annuelles de données sociales (dads) et au fichier des bénéfices réels normaux (brn) sur la période 1995-1998. Nous mettons en évidence une complémentarité entre introduction de nouvelles technologies et déformation de la structure de la main-d'œuvre au détriment des salariés les plus âgés.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2006, 57 (6), pp.1329-1349. 〈10.3917/reco.576.1329〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-pjse.archives-ouvertes.fr/halshs-00754123
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : mardi 20 novembre 2012 - 08:44:18
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:20:13

Identifiants

Collections

Citation

Patrick Aubert, Eve Caroli, Muriel Roger. Nouvelles technologies et nouvelles formes d'organisation du travail : Quelles conséquences pour l'emploi des salariés âgés ?. Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2006, 57 (6), pp.1329-1349. 〈10.3917/reco.576.1329〉. 〈halshs-00754123〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

289