Le double dividende des politiques incitatives à l'allongement de la durée de vie active

Résumé : Dans un modèle de cycle de vie, l'âge de la retraite introduit une date terminale de cessation d'activité qui modifie fondamentalement les comportements de recherche d'emploi lorsque les agents se rapprochent de cet horizon. Comme cette date-butoir résulte d'un choix dépendant des particularités du système de retraite, ce dernier peut influer sur le taux d'emploi bien avant l'âge de la retraite. Un modèle, calibré sur l'économie française, révèle qu'une réforme visant à allonger la durée d'activité par la mise en place de surcotes au-delà du taux plein présente effectivement un double dividende : elle allonge la vie active de ceux qui ont toujours été en emploi et elle favorise également le retour en emploi des seniors qui ont été licenciés en fin de vie active, par stimulation de l'offre de travail.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2006, 57 (3), pp.449-460. 〈10.3917/reco.573.0449〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-pjse.archives-ouvertes.fr/halshs-00754154
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : mardi 20 novembre 2012 - 08:45:51
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:09

Identifiants

Citation

Jean-Olivier Hairault, François Langot, Thepthida Sopraseuth. Le double dividende des politiques incitatives à l'allongement de la durée de vie active. Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2006, 57 (3), pp.449-460. 〈10.3917/reco.573.0449〉. 〈halshs-00754154〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

348