Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

New technologies, organisation and age: firm level evidence

Résumé : Cet article étudie les relations entre nouvelles technologies, nouvelles formes d'organisation du travail et structure par âge de la main-d'œuvre sur un échantillon d'entreprises appartenant au secteur manufacturier français. Nous montrons que la part des travailleurs âgés dans la masse salariale est plus faible dans les entreprises innovantes et que l'inverse prévaut pour les travailleurs les plus jeunes. Ce biais à l'encontre de l'âge touche aussi bien les femmes que les hommes. Nous le mettons également en évidence au sein des différentes catégories de qualifications, ce qui suggère que la qualification ne protège pas complètement les salariés des conséquences du vieillissement en termes d'accès à l'emploi. Une analyse détaillée des flux d'emplois entrants et sortants montre que les nouvelles technologies affectent pour l'essentiel les salariés âgés par l'intermédiaire d'opportunités réduites de recrutement. Au contraire, l'impact des transformations dans l'organisation du travail passe par la probabilité de sortie qui diminue plus fortement pour les travailleurs jeunes que pour les seniors.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-pjse.archives-ouvertes.fr/halshs-00754173
Contributor : Caroline Bauer <>
Submitted on : Tuesday, November 20, 2012 - 8:46:53 AM
Last modification on : Tuesday, September 22, 2020 - 3:58:21 AM

Links full text

Identifiers

Citation

Patrick Aubert, Eve Caroli, Muriel Roger. New technologies, organisation and age: firm level evidence. Economic Journal, Wiley, 2006, 116 (509), pp.F73-F93. ⟨10.1111/j.1468-0297.2006.01065.x⟩. ⟨halshs-00754173⟩

Share

Metrics

Record views

432