Les effets à rebours de l'âge de la retraite sur le taux d'emploi des seniors

Résumé : Comment assurer la pérennité du système de retraite français par l'allongement de la vie active lorsque moins d'un salarié sur deux parvient aujourd'hui à prendre sa retraite sans passer préalablement par l'inactivité ou le chômage ? Une partie du problème de l'inactivité des travailleurs âgés avant 60 ans pourrait se trouver au contraire dans la faible incitation à travailler au-delà de l'âge normal de la retraite déterminé par l'âge du " taux plein ". L'âge de la retraite introduit une fin de cycle de vie active qui modifie les comportements de recherche d'emploi lorsque les agents se rapprochent de cet horizon, mais également le comportement des entreprises dans leur stratégie de recrutements et de licenciements. Au niveau international, le taux d'emploi des 55 à 59 ans semble ainsi positivement corrélé avec l'âge de retraite effectif. Sur données individuelles, la probabilité d'être en emploi apparaît liée à la distance à l'âge du taux plein de la retraite.
Type de document :
Article dans une revue
Economie et Statistique, INSEE, 2007, pp.51-68
Liste complète des métadonnées

https://hal-pjse.archives-ouvertes.fr/halshs-00754240
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : mardi 20 novembre 2012 - 08:50:14
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:20:32

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00754240, version 1

Collections

Citation

Jean-Louis Hairault, François Langot, Thepthida Sopraseuth. Les effets à rebours de l'âge de la retraite sur le taux d'emploi des seniors. Economie et Statistique, INSEE, 2007, pp.51-68. 〈halshs-00754240〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

187