Prêter aux pays les plus pauvres : un nouvel instrument de prêt contracyclique

Résumé : Cet article plaide en faveur de la prise en compte de la vulnérabilité des pays à faible revenu aux chocs exogènes dans leurs stratégies d'endettement. Il présente quelques sources de la volatilité de ces économies et propose une nouvelle mesure des chocs, entendue comme la déviation d'une variable macro-économique (telle que les exportations) par rapport à sa moyenne mobile sur 5 ans. Il documente également les liens entre les chocs sur les revenus d'exportations des pays les plus pauvres pendant les trente dernières années et leur probabilité de défaut sur leur dette externe. Enfin, il détaille les mécanismes d'un nouvel instrument de prêt destiné à éviter l'enchaînement entre crise de liquidité et crise de solvabilité en intégrant aux prêts une clause suspensive en cas de choc.
Type de document :
Article dans une revue
Afrique Contemporaine, La Documentation Francaise, 2007, 2007/3-4 (223-224), pp.87-111. 〈10.3917/afco.223.0087〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-pjse.archives-ouvertes.fr/halshs-00754651
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : mardi 20 novembre 2012 - 09:58:44
Dernière modification le : mercredi 14 novembre 2018 - 14:12:09

Identifiants

Collections

Citation

Daniel Cohen, Hélène Doufelkit-Cottenet,  pierre Jacquet, Cécile Valadier. Prêter aux pays les plus pauvres : un nouvel instrument de prêt contracyclique. Afrique Contemporaine, La Documentation Francaise, 2007, 2007/3-4 (223-224), pp.87-111. 〈10.3917/afco.223.0087〉. 〈halshs-00754651〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

241