Organisation et intensité du travail

Résumé : Beaucoup de salariés trouvent leur travail plus dur, plus prenant, même s'il est aussi parfois plus intéressant. Mais l'organisation de l'économie et celle de l'entreprise changent et la nature de l'intensité du travail change en même temps. Prendre la mesure des liens qui unissent aujourd'hui organisation et intensité du travail exige de confronter des approches multiples, de rapprocher des travaux réalisés sur des terrains différents, par des méthodes diverses et s'inspirant d'une pluralité de disciplines et de postures théoriques. Ecrits par des économistes, des ergonomes, des gestionnaires, des juristes, des psychologues et des sociologues allemands, américains, australiens, belges, britanniques, canadiens, français, italiens et suédois, plusieurs dizaines de contributions font le point des connaissances et témoignent de la vitalité des recherches dans le domaine et de la vivacité des débats. Les articles composant cet ouvrage sont issus de communications à un colloque international sur l'intensité, l'organisation et la qualité du travail, organisé par le CEE, le Latts ainsi que le Cepremap et l'Ecole doctorale Entreprise-Travail Emploi. Ce colloque a bénéficié du soutien matériel et financier de la Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de travail, de l'ACI travail (ministère de la Recherche), de la Dares (ministère du Travail) et de l'Inra. (présentation éditeur)
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Octarès, 552 p., 2006
Liste complète des métadonnées

https://hal-pjse.archives-ouvertes.fr/halshs-00754886
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : mardi 20 novembre 2012 - 10:01:56
Dernière modification le : jeudi 10 mai 2018 - 01:33:38

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00754886, version 1

Citation

Philippe Askenazy, Damien Cartron, Michel Gollac, Frédéric De Coninck. Organisation et intensité du travail. Octarès, 552 p., 2006. 〈halshs-00754886〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

375