La nouvelle question scolaire, les bénéfices de la démocratisation

Résumé : Un vent mauvais souffle sur l'école. Un certain pessimisme idéologique se conjugue aux amertumes et aux nostalgies pour accabler les politiques de démocratisation scolaire : elles auraient fait baisser le niveau général des élèves, condamné les plus méritants à ne pas se voir récompensés de leurs efforts, distribué des diplômes dont la valeur se déprécie, exposé au déclassement un nombre croissant de jeunes qualifiés... Dressant le bilan de ces politiques à une échelle rarement envisagée, Éric Maurin démonte méthodiquement chacun de ces mythes. Non seulement l'expansion scolaire a " payé ", mais sa poursuite s'avère décisive pour faire face au nouveau monde économique qui s'annonce. Puisant clans les expériences scandinaves, britanniques, américaines, chiliennes, australiennes..., ce livre permet de repenser en profondeur les relations entre éducation et économie, à contre-courant des interprétations sociologiques et des humeurs politiques aujourd'hui dominantes. (présentation éditeur)
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Points, 270 p., 2008, Points essais
Liste complète des métadonnées

https://hal-pjse.archives-ouvertes.fr/halshs-00754889
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : mardi 20 novembre 2012 - 10:01:56
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:17

Identifiants

  • HAL Id : halshs-00754889, version 1

Collections

Citation

Eric Maurin. La nouvelle question scolaire, les bénéfices de la démocratisation. Points, 270 p., 2008, Points essais. 〈halshs-00754889〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

159