La théorie des " capabilités " d'Amartya Sen face au problème du relativisme

Résumé : Cet article se propose d'étudier les fondements philosophiques que donne Sen à sa théorie des capabilités. La notion de capabilité se construit en opposition à l'utilitarisme et dans un rapport critique à la théorie de la justice de Rawls. Elle fait appel au concept de " relativité par rapport à l'agent ", introduit par Parfit et Nagel, dans le but de dépasser les insuffisances du conséquentialisme, mais prétend également réintégrer l'évaluation des résultats dans l'évaluation morale. Pour éviter le subjectivisme moral et permettre des comparaisons entre individus, Sen s'écarte cependant de la notion de " relativité par rapport à l'agent " pour forger celle d' " objectivité positionnelle ". Cette dernière notion a donc pour but de fonder une éthique universaliste à partir d'un relativisme descriptif. Toutefois, le caractère très abstrait de la notion de " position " pose problème.
Type de document :
Article dans une revue
Tracés : Revue de Sciences Humaines, ENS Éditions, 2007, pp.103-120
Liste complète des métadonnées

https://hal-pjse.archives-ouvertes.fr/hal-00813298
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : lundi 15 avril 2013 - 13:56:01
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:09

Identifiants

  • HAL Id : hal-00813298, version 1

Collections

Citation

Eric Monnet. La théorie des " capabilités " d'Amartya Sen face au problème du relativisme. Tracés : Revue de Sciences Humaines, ENS Éditions, 2007, pp.103-120. 〈hal-00813298〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

277