Sur les sources de l'intensification

Résumé : L'intensification du travail et/ou la dégradation des conditions de travail des salariés européens semblent confirmées par de nombreuses études de cas, ou exploitations des enquêtes " Conditions de travail ". Une littérature moins fournie s'interroge sur les déterminants de cette intensification. Trois hypothèses dominent comme facteurs mécaniques ou d'acceptation de conditions de travail dégradées : déterminisme technologique ou organisationnel, désyndicalisation, et peur du chômage. Cet article analyse ces hypothèses. En particulier, on propose une exploitation empirique originale de l'enquête " Conditions de travail " française pour tester l'effet peur de perte d'emploi.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2005, 56 (2), pp.217-236. 〈10.3917/reco.562.0217〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-pjse.archives-ouvertes.fr/halshs-00754092
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : mardi 20 novembre 2012 - 08:42:55
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:09

Identifiants

Collections

Citation

Philippe Askenazy. Sur les sources de l'intensification. Revue Economique, Presses de Sciences Po, 2005, 56 (2), pp.217-236. 〈10.3917/reco.562.0217〉. 〈halshs-00754092〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

190