Les vingt années de transformations en Russie : science et entreprises industrielles

Résumé : Cet article analyse les causes de la difficile adaptation de l'économie russe à l'importante contribution des connaissances à la performance économique et à la modernisation industrielle. Trois périodes sont distinguées. La première, 1985-1990, connue sous le nom de Perestroïka, a été marquée par une dépolitisation du processus de gestion des entreprises et des programmes universitaires. Les entreprises se consacraient à sauver les collectifs des travailleurs plutôt qu'à se moderniser. Les universités ont été orientées vers la valorisation de la recherche plutôt que vers l'activité de la recherche elle-même. Pendant la deuxième période (1991-1999), caractérisée par la libéralisation économique, la concentration des ressources nationales entre les mains de quelques oligarques et la fuite des capitaux et des cerveaux, la recherche publique a été déstabilisée et beaucoup d'attention a été prêtée à la création de mécanismes incitant à la concurrence plutôt qu'à la collaboration. La troisième période, depuis 2000, est marquée par le rétablissement financier des firmes nationales et par des incitations étatiques aux grands projets nationaux innovants.
Type de document :
Article dans une revue
Innovations, Massachusetts Institute of Technology Press (MIT Press), 2007, 26 (2), pp.29-45. 〈10.3917/inno.026.0029〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-pjse.archives-ouvertes.fr/halshs-00754254
Contributeur : Caroline Bauer <>
Soumis le : mardi 20 novembre 2012 - 08:51:21
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:09

Identifiants

Collections

Citation

Irina Peaucelle. Les vingt années de transformations en Russie : science et entreprises industrielles. Innovations, Massachusetts Institute of Technology Press (MIT Press), 2007, 26 (2), pp.29-45. 〈10.3917/inno.026.0029〉. 〈halshs-00754254〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

182